LA RÉFLEXOLOGIE AURICULAIRE

 

 

L’intérêt observé pour l’oreille pour soigner est ancien et s’est exprimé à travers différents continents. La cartographie qui est utilisée aujourd’hui s’appuie sur les travaux du docteur Paul Nogier (1908-1996) dans les années 1950, des recherches poursuivit par son fils, le docteur Raphaël Nogier.

 

L’oreille est considérée comme le miroir du corps humain et elle définit une zone fortement innervée sur une petite surface sur laquelle sont projetés de nombreux points réflexes qui sont reliés au système nerveux central. Les points réflexes en lien avec le trouble manifestent une sensibilité accrue. Des outils spécifiques seront alors utilisés pour les stimuler afin de ramener le corps à l’équilibre.

 

Les champs d’actions de cette technique vont s’adresser aux troubles d’origine fonctionnelle selon le système du corps affecté avec un accompagnement plus particulier pour les questions liés au stress, aux douleurs ou à certaines dépendances.